Munich French Connection : le site des Français à Munich
AccueilGuideForumsActualitésCalendrierAssociation

Les moyens de paiement en Allemagne

De Guide MFC

En France les moyens de paiement les plus utilisés sont la carte bancaire et les chèques. A l'opposé, en Allemagne, on paie le plus souvent avec l'EC-Karte et du liquide (Bargeld). Bien sûr, il y a aussi d'autres moyens de paiement. En voici la liste. Notez qu'il y a eu beaucoup de changements ces dernières années : beaucoup de magasins acceptent maintenant l'EC-Carte, même Aldi et Lidl s'y sont mis.

Sommaire

Le retrait

C'est le mode de paiement privilégié des Allemands, même pour payer des factures de quelques centaines d'euros. Il y a eu beaucoup de changements ces dernières années et l'EC-Carte est de plus en plus souvent acceptée dans les comemrces (même Aldi et Lidl s'y sont mis). Ceci dit, il reste encore certains magasins, stations-essance, restaurants, ..., qui n'acceptent que du liquide. Pour éviter des mauvaises surprises, pensez donc à avoir toujours un peu de liquide sur vous.

En principe, on peut retirer de l'argent à tous les distributeurs ainsi qu'aux guichets, avec cartes de crédit, française ou allemande et l'EC-Karte. Mais attention aux infidélités. Retirer de l'argent dans un distributeur d'une autre banque que la vôtre n'est pas forcément gratuit !

Ce système est en complète rupture avec le système français où un distributeur est un distributeur. En général il est toujours indiqué aux distributeurs quels frais seront retenus pour des clients d'une autre banque (min. 4 EUR). Il existe toutefois trois groupements de banques à l'intérieur desquels aucun frais n'est facturé pour les retraits:

  • Le Cashgroup, qui réunit la Deutsche Bank, la Commerzbank (et sa marque Dredsnerbank), la Postbank et l'Hypovereinsbank: quand vous avez une carte de retrait, une EC Karte ou une carte de crédit d'une de ces banques ou d'une de leurs filiales, vous pouvez aussi retirer de l'argent sans frais indifféremment dans les distributeurs des trois autres.
  • Le Cashpool, qui réunit les Volksbanken, les Raiffeisenbanken et la Sparda-Bank.
  • La Sparkasse, qui affiche de loin le réseau le plus développé, avec 26 000 automates (retraits et éditions de relevés de comptes) en Allemagne, mais elle installe souvent 4 à 5 appareils au même endroit.

Une exception: les clients de la Spardabank peuvent aussi retirer de l'argent gratuitement aux distributeurs de la Postbank. Il nous a été impossible de vérifier si l'inverse était vrai.

Attention : En étant nouvel arrivant à Munich on se fait souvent avoir. Alors prenez vos précautions en allant retirer de l'argent avant de faire vos courses ou en vous renseignant d'abord à la caisse.

Le virement : Überweisung

Il est en principe gratuit dans le cadre des frais de gestion de compte (vérifiez tout de même!).

Pour faire un virement, il vous faut l'identifiant (Bankleitzahl ou BLZ) de la banque destinatrice, associé à son nom (par exemple Dresdner Bank München, le nom de la ville est très important) et le numéro de compte (Kontonummer ou KNR) vers lequel il faut virer. Bien souvent, on utilise des bordereaux de virement Überweisungsformular à faire parvenir à votre banque. Dans ce cas c'est vous qui donnez l'ordre à votre banque de virer l'argent sur le compte destinataire. Beaucoup de banques permettent maintenant de faire des virements en ligne.

L'autorisation de prélèvement : Lastschrift

C'est presque la même chose qu'un virement, sauf que c'est dans l'autre sens. Vous donnez l'autorisation à quelqu'un de prélever sur votre compte. Il faudra alors communiquer vos coordonnées bancaires au destinataire du virement et signer la "Lastschrift". Ce moyen de paiement est encouragé et privilégié par de nombreux organismes pour les paiements réguliers: gaz, électricité, téléphone, ..., mais également abonnements et dons. N'oubliez pas que les paiements par EC-Karte sont en réalité des autorisations de prélèvements ! C'est assez pratique car ça évite d'avoir à penser à faire les virements. D'un autre coté, il faut faire attention à qui on la donne, car une fois signée, il y a selon les cas la possibilité de débiter ce qu'on veut.

Le virement automatique : Dauerüberweisung

Il est très pratique pour régler les frais fixes et réguliers, typiquement le loyer. On le crée au guichet ou en ligne, à l'aide des coordonnées bancaires du bénéficiaire. On indique la périodicité du paiement. Et une fois qu'on n'en a plus besoin, on l'annule. Ceci a l'énorme avantage de ne pas divulguer ses coordonnées bancaires de façon excessive.

Le chèque

Anciennement appelé Euro-Check, il fallait les demander presque à l'unité, ils étaient payants et au passage la banque taxait une commission. Ils ont été supprimés lors du passsage à l'euro, le 1er janvier 2002. Il n'existe donc pas d'équivalent au bon vieux carnet de chèques à la française. S'il vous arrive de recevoir des chèques français, vous aurez besoin de garder un compte bancaire en France (éventuellement dans une banque online) car les banques allemandes n'acceptent pas les chèques bancaires français.

Le virement de ou vers la France

Voir Virements bancaires intra-européens.

Le paiement par carte

Une description des différentes cartes utilisables en Allemagne est faite dans l'article Les cartes bancaires en Allemagne. On peut tout de même résumer en disant :

  • La carte la plus fréquente est l'EC-Karte.
  • Les cartes de crédit peuvent aussi être utilisées dans les magasins plus grands (Kaufhof, Hertie, C&A, Obi, etc...). Mais il vaut mieux avoir une EC-Karte sur soi au cas où.
  • Le porte-monnaie électronique (Geld-Karte) est peu répandu. Principalement utilisable pour les titres de transports et les distributeurs (boissons/cigarettes).



Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
"Betty", Joël Hatsch, Olivier Croquette, "Vroni"
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Olivier Croquette, Stéphane Kirmser